anarchie pour l'évangile !

LETTRE DES AMIS D’ALEXANDROS AUX MEDIAS GRECS

with 3 comments

Cette lettre adressée à la presse grecque a été traduite par Anastassia Politi, comédienne et metteur en scène grecque qui s’exprime sur la situation actuelle,  ici  : alainfoix.com/2008/12/10/au-coeur-brulant-dathenes

 

   Extrait :

“… Mais on s’y attendait, le récent meurtre de l’adolescent est la goutte qui a fait déborder le verre, tout cela se passe sur fond : de la récente crise financière mondiale, sachant que notre gouvernement a arrosé les banques grecques de 23 billions d’euros, sur fond de scandales financiers locaux (l’état bradant à l’église illégalement des terrains publiques sur lesquels des archevêques installent des sociétés off shore), sur fond d’incendies et de catastrophe écologique inouie de l’année dernière, sur fond de chomage à plus de 15% , avec environ deux millions de la population sur onze qui vivent en dessous du seuil de la pauvreté.”

 

LETTRE DES AMIS D’ALEXANDROS AUX MEDIAS GRECS


 

Nous voulons un monde meilleur.

Aidez-nous.

Nous ne sommes pas des terroristes, des « cagoulés », des « connus-inconnus ».

NOUS SOMMES VOS ENFANTS.

Ces « connus-inconnus » …


Nous avons des rêves. Ne tuez pas nos rêves.

Nous avons de l’élan. Ne stoppez pas notre élan.

SOUVENEZ-VOUS.


Un temps, vous étiez jeunes aussi.


Maintenant vous cherchez de l’argent, vous n’êtes intéressés qu’à la vitrine, vous avez pris du poids, vous avez perdu vos cheveux.


ET VOUS AVEZ OUBLIE.

Nous attendions votre soutien.

Nous attendions votre attention, nous pensions que nous allions être fiers de vous – pour une fois.


EN VAIN.

Vous vivez des vies fausses, la tête penchée, vous êtes aliénés, rendus au système…

Vous avez jeté l’éponge et vous attendez le jour de votre mort.

Vous n’ avez plus d’imagination, vous ne tombez plus amoureux, vous ne créez pas.


Vous vendez seulement et vous achetez.

De la marchandise partout.


L’AMOUR ET LA VERITE ?

NULLE PART.


Où sont les parents ?

Où sont les artistes ?

Pourquoi ne sortent-ils pas dans les rues ?

 

 

 

 

 

 


 

Written by O.S

22 décembre 2008 à 10:42

Publié dans Non classé

Tagged with , ,

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. ACTIONS DE SOLIDARITE EN FRANCE
    Dès aujourd’hui, distribuons des tracts (par exemple des textes issus de http://emeutes.wordpress.com/) et collons des affiches.
    Dès aujourd’hui, taggons PARTOUT : “SOUTIEN AUX EMEUTIERS GRECS”.
    Montrons que NOUS, nous n’oublions pas nos frères et nos soeurs grecs.
    Voir aussi : http://www.non-fides.fr/spip.php?article132

    emeutes

    23 décembre 2008 at 09:45

  2. Nous n’oublions pas nos frères et nos soeurs grecs, pour qui nous pourrions inventer d’autres types d’actions parlantes, plus dérangeantes bien que légales, comme des ralliements pacifiques sur des places, dans des quartiers, par centaines, pour fraterniser, revendiquer la redistribution équitable de tout, et lancer publiquement l’instauration par chacun de nouveaux rapports fondés sur l’amour lucide, la recherche de la paix, le pardon pour que la vie évolue.

    laurentchaumette

    23 décembre 2008 at 13:23

  3. Je conseille d’aller lire le compte-rendu de la comédienne Anastassia Politi sur le situation actuelle en Grèce : http://alainfoix.com/2008/12/19/retour-dathenes-par-anastassia-politi/

    Extraits :

    – Il semble que les personnes âgées et handicapées et les agriculteurs seront aussi dans la rue bientôt, bloquant, les uns, avec leur chaises roulantes, les places publiques, les autres, avec leurs automobiles, les autoroutes.

    – Ce qui se joue en Grèce, aujourd’hui, est non seulement la crise financière internationale et locale et ses conséquences matérielles,mais aussi la noblesse du coeur et de l’esprit de ses citoyens qui exigent de ne plus être pris pour des “moutons” ne comprenant rien, ne réagissant pas aux absurdités écrasantes.

    – Six cent collèges et lycées sont déjà occupés, la majorité des universités, des mairies, des radios, des plateaux de télévisions… Une grande fête, fière, joyeuse, dangereuse et coûteuse aussi – tout comme manipulable, et fragile. Pensons-y…

    – « Alexis,

    je ne t’oublie pas

    tu vis dans mon coeur

    Alexis

    je n’oublie

    ni notre Héllade,

    ni notre Terre

    ôtons-les

    d’entre les mains

    des assassins,

    des faussaires

    rendons à Héllade

    son coeur

    sa dignité

    son bonheur

    Ah,

    les copains

    Ah,

    Aléxis

    rendons à la Terre

    son coeur

    sa santé

    son bonheur

    Chassons les imposteurs,

    banquiers, politiciens, clergé,

    bonimenteurs… »

    Adaptation par Kitrina Podilata, groupe de rockers grecs

    laurentchaumette

    30 décembre 2008 at 07:30


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :