anarchie pour l'évangile !

Qui suis-je (et pourquoi j’écris)

with 24 comments

A mes propres yeux, quelqu’un de bien ordinaire, un individu moyen, sans dons particuliers ou privilégiés.

a

a

Je ne suis jamais entré en transe, ni n’ai communiqué avec l’au-delà, ni d’ailleurs cherché à le faire.

Mes goûts sont communs.

Le seul « talent » éventuel que j’ai développé, c’est la parole, où se range l’écriture.

Bien comprise, elle est un partage, un bien commun, peut-être le plus précieux.

Et comme les pierres visibles d’une patiente construction jamais assurée.

A la fin, quoi que l’on ait construit, c’est soi-même il me semble que l’on aura construit comme un bateau pour prendre le large.

Le résultat ne m’a jamais paru une seule seconde acquis.

J’ai confiance dans le Triomphe final de l’Amour, beaucoup moins en moi. Comme chacun peut le faire, j’essaie de faire ce que je peux !

En fait, je n’ai pas d’importance.

Puisque je « sais » un tant soit peu écrire, j’écris.

Je précise qu’il ne s’agit pas d’un talent inné.

J’écris depuis tout petit, mais toujours mal noté, c’est un fait.

Dans ma façon d’écrire, je vais au fil des années de simplification en simplification, et j’emprunte peut-être aussi ce chemin dans la vie.


Les Grecs aimaient/recherchaient la sagesse,  j’aime/recherche la vérité.


J’ai foi en Dieu,


Le désir de mon coeur est de Le servir droitement,

dans toute l’étendue sauvage de la liberté qu’Il m’a confiée.


J’ai je crois de l’amour pour tous les hommes.


Bien fraternellement à chacune et chacun,

Laurent Chaumette,

 » Laurent l’un  » – (pour me différencier de Laurent l’autre ,…  autre Laurent intervenant sur ce site…).


.



.

« Je viens de cette âme

qui est à l’origine de toutes les âmes.

Je suis de cette ville

qui est la ville de ceux qui sont sans ville.

Le chemin de cette ville n’a pas de fin.

Va, perds tout ce que tu as,

C ‘est cela qui est le tout. »

Rûmî


Written by Observatoire situationniste

22 décembre 2008 à 18:41

24 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. anarchie ? mais tu crois en Dieu?
    Va relire dieu et l’etat de bakounine

    nadia

    15 mai 2009 at 09:16

  2. Chère camarade/soeur ou tout simplement chère Nadia.

    Tu n’as peut-être pas entendu parler de Tolstoï et de l’anarchisme chrétien (par exemple) ?

    Ce présent site fournit une assez abondante documentation sur tout ce qui a trait directement et indirectement aux relations – naturelles et spontanées – entre anarchie et évangile.
    Bon, Bakounine est Bakounine, l’anarchie est l’anarchie, c’est-à dire la Liberté, dont fait évidemment partie la liberté de croire en « Dieu » ou à l’athéisme.
    Je ne suis pas anarchiste, mais je pratique depuis très longtemps « la vie en anarchie », pour moi et pour autrui : je suis sauvagement libertaire.
    Et c’est aussi ainsi que je vois et vis « Dieu ».
    Bien fraternellement

    ni prêtres ni rois

    .

    .

    franc parleur

    15 mai 2009 at 09:30

  3. ouvre le larousse aussi : libertaire et anarchiste, meme combat, la seule difference c’est que les trois quarts de la population ne comprennent pas le mot libertaire.
    Le slogan à la base c’est ni dieu, ni maitre. Pourquoi ni dieu et pas ni pretres? parce que remettre en cause les religions sans remettre en cause dieu, c’est comme remettre en cause toutes les formes de gouvernement sans remettre en cause l’état.

    Quant à la liberté de « croire en Dieu ou en l’atheisme »…

    Je crois pas en l’atheisme. L’atheisme n’est pas une religion ni même une chose, c’est un mot qui designe l’absence de quelque chose, comme la chance ou le hasard par exemple.
    J’ai pas le choix entre l’atheisme et croire en dieu, puisque je ne reconnais même pas la deuxieme éventualité…

    Pour les relations entre anarchie et evangile, oui il y en a, plein. La difference c’est Dieu.
    J’ai pas besoin d’une histoire de fées pour savoir que je ne veux pas écraser mes voisins ni me faire écraser par eux. Je n’ai pas besoin de quelqu’un qui me donne la bonne parole, qui répand l’amour autour de lui grace à un pouvoir spirituel quelconque et improuvable, pour reflechir par moi même, par mes lectures, par mes rencontres et mes discussions, au projet politique que je voudrais voir aboutir.

    nadia

    15 mai 2009 at 11:11

  4. Chère Nadia,
    J’admets très bien ton point de vue, mais j’en reste à dire que l’anarchie n’est pas la propriété de l’athéisme ; ce dont je suis l’une des innombrables preuves.
    A mes yeux, Jésus est Le libertaire par excellence – et son Plan de changement radical mérite d’être mis à jour.
    Non seulement il le mérite à cause de toutes les horreurs qui l’ont injustement rendu incompréhensible (et surtout impraticable), mais surtout parce que c’est le meilleur (selon moi bien sûr, en l’état actuel de mes recherches).
    Inutile ceci dit, à mes yeux toujours, de croire en « Dieu » pour ça.
    Toi, tu dis en quelque sorte que c’est même indispensable !
    Permets que je vive et vois la chose différemment :
    ce que je désigne pour ma part par le mot « Dieu », c’est la substance insaisissable mais évidente de la Vie, substance que je perçois entièrement Faite d’Amour et de Don.
    J’espère que cela ne te dérange pas trop.

    Pour ce qui est de l’athéisme, s’il ne s’agissait pas d’une croyance, nous aurions universellement entre les mains la preuve de l’inexistence de Dieu et ce petit dialogue n’aurait jamais eu lieu.
    Nous avons juste entre nos mains la preuve universelle de la nocivité de toute domination.

    Bien fraternellement

    franc parleur

    15 mai 2009 at 11:29

  5. que l’on crie ni dieu ni maitres, que l’on pende le dernier curé avec les tripes du dernier patron, cela ne changera pas grand chose.

    J’ai remarqué voici quelques temps un truc marrant.
    La parti communiste qui a pris pour logo la faucille et le marteau a en fait adopté à son insu, je pense, deux symboles forts que l’on peut rattacher au christ.

    Le marteau, symbole du premier passage, outil nécessaire à la crucifixion, la faucille outil du second passage cité dans l’apocalypse et rattaché bien entendu à la moisson.

    Le marteau représente le prolétariat ouvrier et la faucille est celle des classes paysannes.
    A aucun moment lorsque l’on évoque le marteau et la faucille on ne pense au christ et pourtant!

    Le marteau est un outil essentiel de son premier passage.
    Outil qu’il a du rencontrer dans l’atelier de son père, dernier outil de son destin.
    La faucille est clairement signifiée par l’ange dans l’apocalypse de jean, c’est un outil indispensable de son second passage, outil de moisson.

    Je me demande parfois si dieu ne joue pas à cache-cache avec nous.
    Nous ne le voyons pas là où il est et souvent nous le voyons là où il n’est pas

    Je ne place pas cela sur le plan politique.
    Je me contente de remarquer le lien, cela m’amuse

    Une nation qui a rejeté le christ prend pour emblème le marteau et la faucille.

    Pour ma part je me fiche un peu de tout, de bakounine comme de lénine ou du shah d’iran.
    Ils dorment dans le passé.
    Je me fiche également du fait que l’on récuse ou non dieu ou le christ ou le prophète.

    Je me fiche également de la politique.
    J’y vois un outil mal employé, pas une fin en soi.

    Je pense que rien ne peut venir de bon d’un mauvais usage de la force.
    J’attends naïvement que le christ se manifeste.

    Je considère que le travail est en amont.
    Aucun système politique ne sera jamais adéquat tant que l’homme ne sera pas abouti.
    Tous les systèmes que nous avons connus et connaissons reflètent strictement notre réalité interne à un moment historique de notre évolution.

    Je suis anarchiste de gout cependant je ne pense pas que l’on puisse se passer de gouvernement et de règles, surtout à plus de six milliards d’êtres humains.
    Je respecte les règles de circulation automobile, je paie mes impôts, mes mômes vont à l’école, j’utilise internet,l’argent plastique papier ou pièces et plein de trucs comme ça qui vont avec le nombre et la civilisation et qui sous-tendent des tonnes de règlements .

    Le gouvernement idéal à mon sens est celui du christ parce que son royaume n’est pas de ce monde.
    Comme le royaume du christ n’est pas de notre monde, son gouvernement ne l’est pas non plus.
    Il est donc lointain et léger.

    C’est le gouvernement de la liberté et de la bienveillance.

    C’est aussi et surtout le gouvernement de soi-même.

    Un minimum de règles éclairées est plus facile à respecter qu’un trop grand nombre de consignes.
    Il ne faut pas charger l’homme d’obligations et de règlements mais le laisser s’épanouir.

    L’homme bon produit le bon système en accord avec la réalité.
    L’homme qui se trompe produit un mauvais système qui le place en désaccord avec la réalité et avec lui-même.

    Ainsi le gouvernement du christ semble si léger qu’il s’accorde très bien avec l’idée d’anarchie..
    Il n’est même pas de ce monde, c’est dire s’il ne pèse pas.

    Pour ce qui est de l’absence de cause première, du déni de dieu que professe l’anarchie, cela ne me dérange pas tant que dans la paix la possibilité d’aimer ce que certains appellent dieu existe.
    Si l’anarchie venait à combattre l’idée de dieu ce ne serait plus l’anarchie mais bien l’installation, par la force, d’un aspect particulier d’une doctrine particulière.

    il y a de l’anarchie dans l’amour et de l’amour dans l’anarchie

    Apolitiquement votre.
    Laurent lautre

    laurent

    15 mai 2009 at 21:47

  6. Bonjour Laurent. J’aime bien ton état d’esprit et je te remercie pour ton inscription sur mon blog (http://therooftopsofiran.blogspot.com). Tu es le premier et ça me soutien moralement. Je vais continuer mon blog patiemment et me déployer dans ce bel univers de communication libre. Je pense qu’avec le temps nous aurons beaucoup de choses à échanger.

    Osiris.

    Osiris

    23 juin 2009 at 17:08

  7. Bonjour, et bienvenue.
    Je sais que l’élan ne suffit pas, mais j’apprécie énormément celui qui t’a poussée à créer un blog relais pour l’Iran.

    Nous ne pouvons pas grand chose, mais faisons savoir chacune, chacun au maximum aux insurgés que nous sommes avec eux contre le despotisme.

    Les iraniens sont très blogueurs.
    … Et le pouvoir le sait

    Bien fraternellement
    (et encore merci de tes mots)

    Laurent l'un

    23 juin 2009 at 18:26

  8. DIEU et le sacré font partie du problème, mais si cela vous amuse ou vous soutient de croire….

    A.D.

    8 juillet 2009 at 19:31

  9. Bonjour A.D
    Je ne comprends pas bien ; vous êtes peut-être athée, et Dieu et le sacré vous posent un problème ?
    Mais de quel « Dieu » s’agit-il ?
    Et quel problème ?
    Dieu, c’est ce que savent les enfants.
    https://anarchieevangelique.wordpress.com/2009/06/15/dieu-cest-ce-que-savent-les-enfants/

    Laurent l'un

    8 juillet 2009 at 19:39

  10. Anarchiste et chrétien ?
    Et pourquoi pas ? 🙂

    Comme Jo Déjacques, qui forgea le néologisme « libertaire », et s’opposa farouchement à Proudhon misogyne et machiste:

    http://fr.wikisource.org/wiki/De_l’Être-Humain_mâle_et_femelle_-_Lettre_à_P._J._Proudhon

    Et comme tant d’autres, et pas des moindres:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Anarchisme_chrétien

    « AMOUR ANARCHIE ! » (merci cher, très cher Léo Ferré !)

    David X

    13 juillet 2009 at 04:12

  11. belle ame que l’auteur de ce blog, sur le chemin de l’eveil et exemple d’amour chretien en chemin, merci
    mon ami de laisser dans votre menu un clic pour vous
    contacter par mail, n’ayant pas trouvé votre adresse
    mail

    Une fois encore sur un blog comme sur les forums , je lis encore la meme activité sportive francaise qui est le denigrement systematique , sport francais, La
    valeur d’une femme ou d’un homme repose sur sa capacite a ouvrir ces bras sans peurs a l’etranger spontanement au lieu de prendre jouissance a jouter avec les mots et la pensee,

    la polemique ne fait rien avance, l’amour et le sourire oui, pour apprendre ,il faut deja desapprendre
    et l’ignorante ou l’ignorant seront toujours ceux disant je pense et je sais!! seul celle disant, je ne sais pas ! je sais que je crois et je sais que je suis une aveugle! ou un aveugle! lui ou elle sont deja
    sur le chemin de la lumiere , du christ et de la verite

    LE DORMEUR

    13 juillet 2009 at 04:24

  12. Bonjour Le Dormeur,
    l’adresse mail de contact est :
    anarchiepourlevangile@yahoo.fr
    visible en bas de page de présentation.

    Merci pour les compliments, que je prends comme autant de responsabilités à vivre.

    Bien belle phrase aussi que celle-ci :
     » La valeur d’une femme ou d’un homme repose sur sa capacité à ouvrir ces bras sans peurs à l’etranger spontanément au lieu de prendre jouissance à jouter avec les mots et la pensée… « 

    Laurent l'un

    13 juillet 2009 at 05:47

  13. Bonjour David X,
    et merci de la lettre à Proudhon, dont voici un beau passage :

    « Dites au monde, avec cette vigueur d’argumentation qui a fait de vous un athlétique agitateur, dites lui que l’homme ne pourra désembourber la Révolution, l’arracher de sa fangeuse et sanglante ornière, qu’avec l’aide de la femme; que seul il est impuissant ; qu’il lui faut l’épaulement du coeur et du front de la femme; que sur le chemin du Progrès social ils doivent marcher tous deux de pair, côte à côte et la main dans la main; que l’homme ne saurait atteindre au but, vaincre les fatigues du voyage, s’il n’a pour le soutenir et pour le fortifier les regards et les caresses de la femme. Dites à l’homme et dites à la femme que leurs destinées sont de se rapprocher et de se mieux comprendre; qu’ils n’ont qu’un seul et même nom comme ils ne font qu’un seul et même être, l’être-humain; qu’ils en sont, tour-à-tour et tout à la fois, l’un le bras droit et l’autre le bras gauche, et que, dans l’identité humaine, leurs coeurs ne sauraient former qu’un coeur et leurs pensées un seul faisceau de pensées. Dites-leur encore, qu’à cette condition seule ils pourront rayonner l’un sur l’autre, percer, dans leur marche phosphorescente, les ombres qui séparent le présent de l’avenir, la société civilisée de la société harmonique. Dites-leur enfin, que l’être-humain – dans ses proportions et ses manifestations relatives, l’être-humain est comme le ver luisant : il ne brille que par l’amour et pour l’amour!  »

    Sur Anarchie+évangile, voir aussi sur ce site :
    Quelques jalons

    Laurent l'un

    13 juillet 2009 at 06:09

  14. Bonjour!

    Quelle joie de vous voir aussi actifs,
    ça fait vraiment du bien.

    gab

    gabriel

    16 août 2009 at 15:31

  15. Merci de ces encouragements Gabriel !

    Le site est en « veille » ces jours-ci, mais reprend bientôt à un rythme plus soutenu.

    Laurent l'un

    17 août 2009 at 04:03

  16. En ce qui me concerne j’ai bien saisi le message et, sur beaucoup de points j’adhère à ce que tu dis.
    Je pense que le film « Agora », le dernier Amenabar, est éloquent quant au pouvoir de la parole divine détournée à des fins de manipulation.

    Henri-Pierre

    30 janvier 2010 at 16:31

  17. Bienvenue !
    Quelle heureuse surprise !
    Merci de tes mots.

    Je n’ai pas vu ce film mais je te fais confiance.

    Un détail :
    sur ce site (dont je suis le modeste concepteur), je m’exprime comme « laurent lun » depuis qu’est apparu un autre Laurent, devenu « laurent lautre ».
    Nous avons des points communs sous des ailes différentes (Laurent est encore plus sauvageon que moi je crois bien) et des ailes ensemble pour oeuvrer ici en commun.

    Bien à toi,
    je vais visiter ton blog sur ce.

    Laurent l'un

    30 janvier 2010 at 16:47

  18. La parole, comme tu le dis si bien subit parfois de sévères détournement, pire qu’un A380.
    Elle quitte son cours naturel.
    L’homme s’en empare, l’asservit et la domestique.
    Ce faisant, il s’asservit de même.
    En s’en saisissant pour son profit, il la vide de toute énergie, de toute saveur et de tout contenu réel

    Dès qu’elle est détournée, elle perd son caractère divin.
    Elle perd tout pouvoir libérateur pour ne devenir qu’un instrument vulgaire et grossier, habile et sournois au service d’ambitions personnelles.

    Détournée pour un usage égoïste, la parole s’assèche.
    Elle n’est vivifiée que par le courant de fraternité censé relier les hommes.

    Elle n’existe que par le partage et ne se multiplie qu’à travers lui.

    La parole divine libère.

    Pour la petite histoire.
    Les anciens hébreux plaçaient en tête du pentateuque non pas la genèse mais l’exode, donnant ainsi la primauté à l’aspect libérateur de l’éternel, sur son aspect créateur.
    Non seulement il crée, ok, mais en plus et surtout, il libère.

    Que vaudrait une création mécanistique et soumise ?

    L’eternel libère doublement.
    Il libère l’humanité en s’en retirant et en laissant à chacun une forme de libre arbitre.

    Traduction à nous de nous démerder dans la nuit histoire d’apprendre à vivre, et en cadeau tiens, la mort histoire d’apprendre à mourir.

    Fort heureusement, il nous libère une seconde fois en adressant le christ à l’humanité.
    Libération de la mort, fin de l’errance.

    Pour les hébreux, la libération était aussi double.
    Égypte se traduisait « mistraim » en ancien hébreux.
    Cela signifiait la double angoisse.
    Ainsi, en libérant le peuple hébreu d’Egypte, l’éternel le délivrait en fait d’une double angoisse.

    Celle de vivre et celle de mourir.

    Elle est pas belle la vie?

    Bienvenue Henri-Pierre.

    Laurent lautre

    laurent lautre

    4 février 2010 at 18:54

  19. Qu’il est bon d’être un anarchiste chrétien, un chercheur de vérité. Je vois que vous avez lu Dialogues avec l’Ange, avez vous lu en parallèle les évangiles apocryphes de Jean Yves Leloup ?
    Achetez vous le trio Marie Madeleine, Thomas et Philippe, la vérité vous est proche, elle est si près, vous l’avez en vous, elle ne demande qu’à rayonner en vous : que la Paix soit avec vous Laurent l’Eclaireur !

    Muriel

    5 mars 2010 at 10:14

  20. Bienvenue Muriel – l’anagramme de Lumièr(e) -, comme Marie l’est d’Aimer, Muriel c’est aussi le prénom de ma compagne.

    Je « lis » les Dialogues depuis plus de 25 ans.
    Merci pour vos recommandations de lecture.

    Bien fraternellement
    Laurent

    Laurent l'un

    5 mars 2010 at 14:48

  21. […] Laurent Chaumette, « laurent l’un », concepteur de la plate-forme. […]

    Mini FAQ «

    7 mars 2010 at 19:59

  22. Bonjour

    Définition du terme anarchie:

    Absence totale d’autorité politique ou de gouvernement; Absence de hiérarchie, de pouvoir et d’autorité; Confusion et discorde politique; Désordre, manque d’organisation; Absence de règles ou de loi.

    Je trouve vos phrases longues et affectées.Vos mots sont de ceux qui veulent bien écrire quitte à ne rien dire…De jolies phrases creuses.Blablablabla….
    Les trois religions monothéistes(l’Islam,le Christianisme,le Judaïsme) sont surtout un ensemble de lois divines,le mode d’emploi de l’être humain,une sorte de notice(comme celle qu’on lit pour faire fonctionner un lecteur cd par exp),c’est un ensemble d’injonctions Divines.Et c’est aussi bien plus que tout ce qu’un être humain pourrait jamais imaginer ou lire ou décrire.(surtout le Coran).
    Religion et anarchie? Incompatibilité totale…Après on peut dire ce que l’on veut ne ne serait que des joutes verbales anarchiques.
    Nadia Saada

    Nadia Saada

    8 décembre 2010 at 13:42

  23. Nadia, en l’occurrence, c’est vous ici dans votre façon de polémiquer qui provoquez une amorce de joute.
    Vos jugements ne regardent que vous, et témoignent seulement de votre fermeture.
    Je n’irai pas plus loin, je ne vois pas ce que vous cherchez ici, si ce site n’est que « verbiage » etc.
    A part ça, l’absence de contrainte est inscrite dans le Coran et dans toute la Parole de Dieu wallah, et c’est cela que veut dire véridiquement l’an-archie.
    Salam.

    Laurent

    8 décembre 2010 at 14:07

  24. Bonjour les amis, rares sont les anarchistes chrétiens et pourtant…

    Je suis bien content de vous trouver sur mon chemin.

    Je suis certain que Brassens en fut comme Léo Ferré, chacun à sa manière. Je pense à Jacques Ellul aussi dans les pas de Tolstoï et des Doukhobors, ces chrétiens russes et anarchistes. Les Quakers aussi peuvent être rattachés à ce courant. Plus près de nous un Pasolini.

    Il s’en fallu d’un cheveu au IVème siècle pour que la querelle sur la « divinité » de Jésus ne soit pas tranchée… une grande partie des chrétiens de l’époque refusait d’accepter la « divinité » de Jésus. Par ailleurs nul besoin d’un Dieu qui interviendrait magiquement dans les affaires des hommes pour comprendre que le message de Jésus est révolutionnaire.
    Aurions-nous oublié que ous vivont dans une société largement et profondément imprégnée de christianisme et que celui-ci a ébranlé profondément les religions archaiques. Le christianisme a renversé complètement l’ordre des sociétés humaines. Avant le christianisme, la victime était toujours fautive et sa mise à mort était « normale » pour refonder l’ordre social. La mise à mort de Jésus prouve que la victime même innocente ne refonde aucun ordre social et que les bourreaux ont toujours les mains sales. Enfin, Jésus fonde la non-violence et rompt avec le cycle de la vengeance et de la violence qui était l’ordre ancien : oeil pour oeil, dent pour dent. Un cycle sans fin de violence qui se justifie elle-même à laquelle il nous invite à mettre fin.

    Deux mille ans avant l’invention de la psychologie, un pauvre charpentier dit « non seulement la loi vous interdit de tuer mais en plus vous devez vous interdire d’insulter, de dénigrer, de rabaisser » et bien moi ça me bluffe…

    Maintenant, face aux injustices sociales, économiques, climatiques quelle conduite adopter ? Celle de l’ordre ancien, tuons nos oppresseurs et une société juste et heureuse émergera ? Mais les fils, les femmes, les soeurs, les filles de ceux que nous auront tués trouveront-ils cette société juste ? Ellul disait qu’on ne peut fonder une société juste avec des moyens injustes, en clair la fin ne justifie pas les moyens ! Oui, la colère me monte au nez et j’ai parfois des envies de meurtre, je vois bien quelque politicien qui mériterait de prendre une tarte à la crême dans la figure… mdr. Même si le meurtre passagèrement soulagerait ma frustration, ce soulagement serait sûrement de courte durée, ensuite viendraient certainement l’amertume et les regrets, les cauchemars : l’oeil dans la tombe regardait Cain.

    Et Jésus, il fit quoi : il soigna, délivra puisque dans les religions archaiques la maladie était liée à la faute. Et il se permit même de renverser les bancs des changeurs et des marchands du Temple… L’ordre institutionnel actuel sanctuarise, sanctifie la propriété privée, à nous de renverser cette table qui fonde l’injustice (une des injustices) de notre société. Nous pouvons aussi nous retirer (de plus en plus difficilement ceci dit tant son emprise, son empire est planétaire) afin de ne pas participer à sa consolidation (provisoire) mais il faut accepter de vivre dans l’indignité comme un tzigane, vivant d’expédient, n’ayant plus aucune considération sociale. Une tâche quasiment impossible sans un appui spirituel puissant, tant notre société nous invite à nous regarder dans le miroir de l’égo, dans le miroir des réseaux sociaux virtuels ou non.

    Alors oui je rêve la mise en place d’une société des égaux sans chef, une démocratie radicale où chacun serait tout autant gouvernant que gouverné. Mais il me semble que sans fondation spirituelle puissante, même une telle société pourrait être injuste, arbitraire.

    Je me trompe peut-être mais enfin c’est pour cela que je me revendique anarchiste et chrétien.

    Dans le voyage, ce qui compte ce n’est pas la destination mais le chemin. Bonne route.

    heseesevileverywhere

    29 avril 2019 at 00:30


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :