anarchie pour l'évangile !

« Témoignage Chrétien » va-t-il mourir ?

with 18 comments

Je répercute simplement ici une information dont je n’avais pas pris la mesure ni compris la signification à ma première lecture…

LC

 

 


Il ne faut pas laisser mourir Témoignage Chrétien

« Témoignage Chrétien va-t-il mourir ? » Cette question est un cri d’alarme, alors que l’un des titres historiques de la presse d’opinion en France est menacé de disparition. Selon son PDG, Hubert Debbasch, sans nouveaux soutiens, l’hebdomadaire « catho de gauche » n’en a plus que pour quelques mois de parution.

Rue89 s’associe à l’appel que lancent jeudi plusieurs personnalités sous le titre « Nous avons besoin de Témoignage chrétien », rappelant l’histoire exceptionnelle de ce titre né en 1941 dans la résistance au nazisme, et qui est resté fidèle, tout au long de son parcours, à son engagement en faveur de la justice.

Dans leur appel, des hommes et des femmes aussi différents que Jacques Delors, l’ancien diplomate Stéphane HesselBenoît Hamon, notre amie Esther Benbassa, la Secrétaire nationale des Verts Cécile Duflot, ou encore le journaliste et écrivain Jean-Claude Guillebaud, le sénateur communiste Jack Ralite, ou la présidente de la Jeunesse ouvrière chrétienne Ines Minin, donnent une raison d’être éloquente de Témoignage Chrétien:

« En près de soixante-dix années d’existence, l’hebdomadaire Témoignage Chrétien a accompagné et soutenu la lutte pour la justice, dénoncé l’usage de la torture lors des guerres coloniales et s’est engagé en faveur de l’indépendance des peuples. Il a participé à l’ouverture au monde de l’Eglise catholique par le concile Vatican II, défendu le pluralisme d’option politique des chrétiens, promu le dialogue des cultures et des religions en faveur de la paix.

L’existence de Témoignage Chrétien est aujourd’hui menacée. Il est possible et vital de le sauver et de le développer. C’est pourquoi nous nous adressons à tous ceux qui désirent le faire vivre. À un moment d’inquiétante poussée du conservatisme et de graves régressions dans les Eglises chrétiennes, nous avons vraiment besoin de Témoignage Chrétien. (…)

Certains parmi nous sont juifs, chrétiens ou musulmans, d’autres agnostiques ou athées. Tous nous avons besoin d’un espace de fraternité où nous parler, mieux nous connaître. Nous avons besoin ensemble de ce Témoignage Chrétien. Persuadés que la régression qui menace nos sociétés n’est pas fatale, nous voulons faire entendre une espérance. Il est possible de créer et d’entreprendre. Il est possible de changer le monde, de changer nos comportements et notre rapport au pouvoir et aux biens pour chercher ensemble ce qui fait l’humanité de l’homme.

Face à la crise qui traverse nos sociétés, devant les mutations technologiques, économiques et environnementales qui affectent la planète, il est toujours possible de choisir la vie, de cultiver l’humain, en l’homme. Pour cela, nous avons besoin de Témoignage Chrétien. »

Hubert Debbasch, le PDG de Témoignage chrétien, souligne pour sa part que :

« La simple considération des chiffres comptables ne donne plus au journal que quelques mois d’espérance de vie. »

Il ajoute:

« Nous vous invitons à vous engager, sous les formes qui vous sont proposées ici, pour que Témoignage Chrétien trouve avec vous les moyens humains et financiers pour résister. Vos dons à l’association Témoignage Chrétien et vos apports au capital permettront aux lecteurs de renforcer l’indépendance du journal. Bien entendu, nous vous donnerons une information régulière sur l’état de l’entreprise, sa gestion et ses projets. Avec Bernard Stéphan, président de l’association Témoignage Chrétien, je m’y engage. »

Au plus fort de son influence, dans l’après-guerre, « TC » a diffusé jusqu’à 200000 exemplaires, notamment sous la houlette de Georges Montaron. Aujourd’hui, il compte encore 10000 abonnés et une diffusion en kiosque modeste.

Parmi ses actionnaires, figurent le fondateur de Nouvelles Frontières, Jacques Maillot, ainsi que le Monde diplomatique et le groupe Bayard Presse.

► Les dons peuvent être envoyés à « Appel Témoignage chrétien » 3/5 rue de Metz 75010 Paris. Tel : 01 44 83 82 70/82. E-mail: redac@tc-hebdo.com. Site web:www.temoignagechretien.fr/

 

 

Written by Observatoire situationniste

3 mars 2009 à 14:46

Publié dans Non classé

Tagged with , , , ,

18 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Voilà, une proposition d’action concrête. Merci de relayer !
    bien fraternellement !
    Anne

    Anne

    5 mars 2009 at 11:48

  2. L’information/l’action peuvent en effet être relayées de plusieurs façons par chacun de nous ; sur les forums, réseaux, etc.
    Merci Anne…

    laurent chaumette

    5 mars 2009 at 11:53

  3. […] par le dernier éditorial de  Témoignage Chrétien que dans toute l’Europe, des milliers de catholiques demandent à être […]

  4. Mais comment peut-on supporter, comprendre même les declarations recentes de Benoit xvi sur le sida. Non content de renouveler l’interdiction du preservatif, voila que cet homme affirme que le preservatif accentue le  » probleme ». Le sida n’est pas un probleme, c’est un terrible drame et la position de cet homme criminelle. Combien de personnes, d’enfants, vont mourir en suivant les preceptes diaboliques de cet irresponsable. Qu’on le traduise devant un tribunal. La preuve est faite qu’on peut assassiner en toute impunité !
    Que dieu lui pardonne !

    fedydurke

    20 mars 2009 at 00:38

  5. Voir aussi la mie à jour toute récente :
    https://anarchieevangelique.wordpress.com/2009/01/28/freres-des-eglises-sortez-en/ sur ces thèmes : dans toute l’Europe, des milliers de catholiques demandent à être “débaptisés”…
    Ceci dit, vouloir le tribunal humain ET le pardon de Dieu est quelque peu contradictoire, non ?

    laurent chaumette

    20 mars 2009 at 06:53

  6. Je ne vois pas en quoi c’est contradictoire. La soutane protege cet homme comme l’habit de president a pu preserver certains criminels du tribunal de la haye. Le pardon appartient a dieu. Mettre en prison cet irresponsable l’empecherait de tuer bon nombre de gens. Je n’ai pas de haine mais j’eprouve de la colere. Il y a des limites a la betise.

    fedydurke

    20 mars 2009 at 13:52

  7. Fedydurke, le pardon n’appartient pas qu’à Dieu !
    Le pardon est l’indispensable respiration interhumaine
    – devrait être plutôt.

    De plus, du moins en ce qui me concerne, je suis pour l’abolition de la prison, donc pas question d’y mettre qui que ce soit.
    De même d’ailleurs pour les « tribunaux », que je récuse, avec tous leurs « jugements ».

    Autre chose est de se protéger de « l’homme mauvais », autre chose encore de trouver des réponses humaines et fraternelles aux torts que nous commettons.
    Certes la prison protège contre un tel ou un tel (en le détruisant), mais d’autres prennent aussitôt la relève, car c’est bien ce monde d’injustice et d’abus, de pouvoirs, politiques et religieux en particulier, qui sécrète sans cesse l’aberration, la spoliation, etc.

    Nous aurions besoin d’assemblées de sages, je veux dire de gens connus pour leur justice, leur droiture, leur bonté, leur désintéressement, pour comprendre, dialoguer, inventer les solutions les plus humaines.

    Il suffira, dans les premiers temps d’un mouvement d’émancipation radicale, de tous se priver volontairement et obstinément de tout pouvoir sur autrui, surtout un pouvoir institué,
    bref, il suffit,
    en soi-même comme dans le monde,
    de renverser tous les trônes.

    laurent chaumette

    20 mars 2009 at 15:15

  8. Tu as certainement raison. Mais pendant ce temps la, des gens vont mourrir a cause d’un ministre de dieu. Alors, il ne faut rien faire et laisser cet homme parler en toute impunité, c’est a dire tuer des femmes et des enfants. Je ne suis pas pour cette justice la.
    Quelle est la difference entre Milosevic et benoit XVI ? Aucune. Voila une des limites de l’engagement.
    Que faire face a un criminel ?
    Etre des soldat d’une armée sans defense de dieu. Je ne suis pas pour un dieu aveugle qui tend la joue droite devant un genocide.
    Ta position est bien commode. Elle permet de ne jamais se salir, ni les mains, ni l’ame. Les morts ne pardonnent pas.

    fedydurke

    20 mars 2009 at 16:45

  9. Je ne comprends pas, mais alors pas du tout ce que tu veux dire sur ma position.
    Voyons.
    Tu dis qu’elle est commode, moi qui suis dedans pour le dire ainsi, je ne trouve pas spécialement que ce soit le mot approprié. Elle est juste cohérente : je ne peux pas être en désaccord radical, fondamerntal, non négociable, avec les tribunaux et la prison, et les vouloir pour qui que ce soit.

    De toute façon, soyons réalistes, le pape ne passera pas devant un tribunal. Les lois ne sont pas faites pour faire passer les papes devant les tribunaux, mais pour les protéger.

    Je n’écarte pas par contre que cela finisse très mal pour la papauté tôt ou tard dans l’Histoire (et il est tard), le contraire serait plus qu’étonnant.

    Que faire en attendant ? Que pouvons-nous faire ?
    Accompagner, stimuler, éclairer, tisser, le mouvement d’anarchie évangélique qui se développe du sein même du catholicisme, en réaction centralement à une parole papale mortifère et momifiée.
    Ce site n’est pas « rien », même s’il est très peu, pour aller dans ce sens.
    Et son existence et son développement dans ce moment historique n’est peut-être pas « rien » non plus.
    C’est en tout cas une façon de me salir les mains, et d’exprimer mon âme.
    Ma position face aux délires papistes est d’inciter nos frères catholiques à désobéir évidemment à leur chef, et mieux à s’en passer dans leur foi.
    Mais je n’ai pas de leçons à leur donner, ni de porte-voix suffisant pour les atteindre, et j’observe que de plus en plus le font d’eux-mêmes, sous toutes les formes possibles, du boycott des quêtes à la désertion, en passant par les demandes de débaptisation.
    Encourageant non ?
    Je n’ai pour ma part guère d’autres moyens d’agir, mais ceux-là, je les utilise de toutes mes forces, chaque fois que l’occasion m’en est donnée.

    laurent chaumette

    22 mars 2009 at 22:32

  10. Oui, excuse moi, je me suis emporté tres vite. Il est evident qu’on ne peut pas grand chose contre les paroles nefastes de cet homme. Je suis pour ma part convaincu qu’il est bien autre chose que ce qu’il dit etre. Je n’en dirais pas plus pour ne pas etre qualifié de fou. La prophétie de Malachie affirme qu’il est le dernier pape avant une intervention divine assez radicale. Nous connaissons les circonstances de l’apparition de la vierge au Portugal. Le vatican est riche, il possede banque, immeubles, capitaux, telescopes , services secrets et a meme des relations avec la mafia. Comment peut on croire encore en cet homme ?

    fedydurke

    23 mars 2009 at 15:26

  11. Le seul problème dans cette histoire de préservatif au Cameroun, c’est que tout est focalisé sur le pape. Bien sûr, c’est maladroit, mais de là à penser que cela va faire des ravages en terme de santé publique c’est prendre les Camerounais pour des idiots et croire que Benoît XVI a une bien grande influence…
    En tout cas, lorsque tout le monde est moté au créneau, ministres du gouvernement en tête, quelle hypocrisie. Qui soutient à bouts de bras Paul Biya-le-dictateur-qui s’en-met-plein-les-poches ? Le gouvernement actuel comme les précédents… On appelle ça la « Françafrique », je vous le rappelle !
    (ce matin dans interceptions sur France Inter, il y avait un excellent exemple avec la main mise de Bolloré – l’ami de qui on sait – sur le Cameroun…)

    Et pourquoi donc les programmes de prévention sanitaires sont catastrophiques au Cameroun ? Par faute de moyens gouvernementaux notamment !
    Et pourquoi l’accès aux trithérapies est extrêmement cher ? La faute du pape ? ou bien des laboratoires pharmaceutiques occidentaux ?
    Et les Eglises localement que font-elles d’après vous ? Elles dénoncent la corruption du Régime camerounais et la Françafrique…

    bref, l’histoire (maladroite j’en conviens) du préservatif, c’est l’arbre qui cache la forêt.. Je ne sais pas si Benoît XVI est aussi criminel que les anciens dirigeants serbes, mais je pense en tout cas que nos dirigeants occidentaux à cautionner l’asservissement des Africains le sont pas mal !

    Pour en savoir plus sur la Françafrique, allez sur le site de « Survie »…
    Bien fraternellement
    Anne

    Anne

    29 mars 2009 at 15:32

  12. à propos des modes d’action par rapport aux énormités du pape, je vous renvoie à l’article de Gaston Kelmann dans le dernier TC…

    Je ne crois pas que la débaptisation soit réellement nécessaire… En plus je trouve que ton lien Laurent renvoie à un site plutôt en opposition avec ce que tu essaies de démontrer…

    Et je reprends ce que disait un ancien aumônier de la JOC : »l’Eglise, c’est comme la politique, si les dégoûtés s’en vont, restent que les dégoûtants »…

    Bien fraternellement

    Anne

    29 mars 2009 at 15:55

  13. Enfin last but not least voici la déclaration d’évêque la plus intelligente que j’ai lu depuis toutes ces afaires (intégristes, petite fille de Récife, préservatif en Afrique). Il s’agit des paroles fortes de Mgr Rouet que l’on peut lire sur le site http://www.golias.fr/spip.php?article2734

    « Revoir le positionnement de notre Eglise dans le monde »
    Mgr Albert Rouet, archevêque de Poitiers s’est exprimé le 20 mars 2009 sur radio accords , dans l’émission « Parole à notre évêque », L’archevêque de Poitiers dresse dans le texte que Golias publie ci-après un panorama particulièrement suggestif et intéressant quant aux chemins à prendre pour l’Eglise catholique dans le monde d’aujourd’hui.

    Anne

    29 mars 2009 at 16:08

  14. Merci Anne de tes efforts d’explication, dont chacun tirera ce que bon lui semble.

    Ta première intervention est pour ne pas faire tout porter au pape des aberrantes ou scandaleuses prises de position récentes dans le monde catholique.
    Je suis bien d’accord, les responsabilités sont partagées, notamment par les puissants entre eux, pape et pouvoirs politiques.

    Ta deuxième intervention est de précision, sur quoi je précise à mon tour juste que je n’ai fait qu’énumérer quelques attitudes de catholiques, sans me prononcer sur ces choix, ou en privilégier.
    A ce propos, ce que j’ai de loin le mieux apprécié, dans le dernier TC, ce sont les réactions dignes et sensées des lecteurs, qui d’ailleurs recoupent très exactement mon énumération.

    Ta troisième intervention est pour défendre une église rénovée, axée sur la proximité fraternelle avec les gens, selon la conclusion de la déclaration que tu proposes en lien.

    Tout ce que j’ai à dire, c’est bons positionnements, bons cheminements, et surtout bonnes fraternisations.

    Pour ce qui me concerne, je n’ai besoin ni de pape, ni de clergé, pour comprendre et pratiquer la fraternisation ; ni de dogmes, ni de théologie pour comprendre et pour pratiquer l’évangile.

    Et je souhaite de tout coeur l’émergence de Nouvelles assemblées de croyants, de croyants très variés mais totalement libres, unis néanmoins par et pour l’évangile.
    En tout cas, il est bien clair que c’est dans ce sens que je travaille.

    Fraternellement, Laurent

    laurent chaumette

    29 mars 2009 at 17:04

  15. Sur l’influence papale, j’apprends :
    Espagne: grande manifestation contre l’avortement
    29/03/2009

    « Des dizaines de milliers de manifestants anti-avortement défilent ce dimanche à Madrid pour protester contre un projet du gouvernement socialiste espagnol de libéraliser l’avortement. »

    et je lis
     » l’église catholique a lancé une campagne publicitaire choc suggérant que les animaux en voie de disparition comme les lynx sont mieux protégés que les embryons humains en Espagne. »

    Sans commentaires supplémentaires…

    source

    laurent chaumette

    29 mars 2009 at 19:58

  16. Jamais deux sans trois, je colle ici la fin d’un entretien du directeur de Golias, cité par Anne, au magazine Le Point :

    C. T. : En 1994, le professeur Henri Lestradet, qui menait des recherches fantaisistes, avait commandé à l’Institut national de la consommation (INC) une étude sur le préservatif. Cette étude avait conclu que le préservatif n’était pas fiable parce que poreux. Cette étude prétendument scientifique confondait porosité et étanchéité. Lors du Sidaction qui a suivi, l’Abbé Pierre, qui n’en était pas à une bêtise près, avait appelé les jeunes à l’abstinence et à la fidélité en se basant sur cette étude. Beaucoup de jeunes gens, gays notamment, ont abandonné l’usage du préservatif dans la foulée. Figurez-vous qu’il a fallu attendre 2000 pour que les courbes d’utilisation du préservatif redeviennent normales. Voilà que nous risquons aujourd’hui le même phénomène. Les propos tenus par le pape et Mgr André Fort vont laisser des traces. Ce type de croisade fait inévitablement reculer un certain nombre de pratiques pragmatiques.

    Lepoint.fr : Les propos tenus par le pape et l’évêque d’Orléans sont donc dangereux ?
    C. T. : Ils rajoutent le crime au mal et sont révisionnistes. Ce qui est d’autant plus grave chez l’évêque d’Orléans, c’est qu’il s’appuie sur une étude pseudoscientifique pour expliquer sa thèse sans honte à 8 heures du matin sur une grande radio du service public (France Bleu Orléans, NDLR) ! En cela, je dirais que les propos du pape sont irresponsables. Ceux de l’évêque sont criminels.

    Lepoint.fr : En conséquence, le pape doit-il partir ?
    C. T. : Oui. C’est un pape schismatique. On observe depuis 2-3 ans qu’il cherche à diviser l’Église. C’est valable pour ses propos tenus au Brésil sur l’évangélisation, qui se serait faite de manière pacifique, sans qu’aucune goutte de sang ne tombe ; c’est valable pour la réintégration des évêques intégristes , pour l’excommunication de la mère et d’un médecin d’une petite fille de neuf ans qui ont autorisé son avortement alors qu’elle était enceinte de jumeaux suite à un viol. C’est désormais valable pour ses déclarations sur l’usage du préservatif.

    Lepoint.fr : Comment expliquez-vous cette succession de sorties polémiques ?
    C. T. : Ce pape a une vision de l’Histoire dépassée. Il est dans sa bulle. C’était un théologien très ouvert dans les années 60. Il a activement participé au concile Vatican II (octobre 1962-avril 1963 et qui a contribué à la modernisation des pratiques de l’Église, NDLR) qui a été une vraie avancée. Et puis, il a été complètement dépassé par les conséquences de ces bouleversements et il est devenu très conservateur dans les années 70. Il faut bien comprendre que tout ce qu’il dit aujourd’hui est calculé, ce sont des prises de position idéologiques. Pas des gaffes. Il s’agit de l’architecture intellectuelle de son pontificat : un catholicisme identitaire en croisade contre le relativisme du monde moderne qui tourne le dos aux valeurs spirituelles.

    Lepoint.fr : Ce message trouve-t-il un écho chez les catholiques ?
    C. T. : Non, il ne trouve pas d’écho chez la majorité de ceux qui pensent, prient, réfléchissent au sein de l’Église catholique. Mais peu importe. Le pape est imperméable au message de l’opinion publique, à la limite de l’arrogance. Il ne comprend rien. Il doit partir.

    source

    laurent chaumette

    30 mars 2009 at 06:11

  17. Ce que j’ai du mal a comprendre, c’est que cet homme ne saisit pas l’evolution des catholiques. La position des hommes et des femmes, sur l’avortement, le sida, les homosexuels, a changé parce que les hommes et les femmes ont changé. Cette evidence n’est pas comprise par le Vatican qui s’enferme dans des positions et des raisonnements d’un autre age. Ce qui fait que c’est un pape schismatique qui joue contre son camp, si on me permet d’employer cette expression.
    Combien de vocations aura-t-il empeché ? ou plus exactement découragé. Quand je vois ces femmes et ces pretres enseigner a des adolescents, en Afrique, qu’on ne doit pas mettre le preservatif et que l’abstinence vaut mieux que toute relation sexuelle, j’ai mal au coeur et je me demande en quel temps cet homme se pense.
    Certes, nous connaissons ce que la colonisation a fait de l’Afrique et pas simplement en ce continent. Il est d’ailleurs assez etrange de constater que des esprits  » éclairés  » comme Jules Ferry aient decidé d’aller apporter la civilisation en indochine sous la troisieme republique. Nous savons également le role de Foccart lors de la presidence gaullienne et sous Pompidou. Les mefait d’ELF et des services secrets français ont ete connu, notament grace au canard enchainé, sous giscard et sous Mitterrand. La difference entre Foccart et le pape , c’est que Foccart n’a jamais dit qu’il representait Dieu sur terre mais de gaulle.
    Les propos du pape sont , pour moi, un crime d’autant plus grave qu’il represente, pour beaucoup, Dieu.

    fedydurke

    30 mars 2009 at 16:39

  18. « Là où règne la peur, prospère le tyran »

    Voir l’excellent dossier :  » MILITANTISME
    La traque des militants »

    par Leïla Minano, sur le dernier Témoignage chrétien, avec entre autres :

    – un entretien édifiant avec l’avocate de Julien Coupat ;
    – et des témoignages ahurissants sur les pratiques liberticides actuelles.

    .

    franc parleur

    4 mai 2009 at 06:47


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :