anarchie pour l'évangile !

Dédié à « la femme toujours en pleurs »

with 5 comments

8 mars Journée des Femmes…

(GIF)

(GIF)

  • Les offensives françaises en 1915 coûtent la vie à 350 000 soldats. Les femmes remplacent les hommes dans le fonctionnement de l’économie et sont surexploitées. Les réactions à la boucherie commencent à se développer. Les femmes se mobilisent, défendent leurs droits et réclament la paix.

Qu’elles soient physiques, sexuelles, psychologiques ou institutionnelles, les violences faites aux femmes constituent une violation plurimillénaire des droits humains fondamentaux.

Dans le monde, au moins 1 femme sur 3 a été battue, contrainte d’avoir des rapports sexuels, ou a subi d’autres formes de sévices au cours de sa vie.

La violence est la principale cause de décès ou d’incapacité pour les femmes âgées de 15 à 44 ans.

Les violences faites aux femmes sont endémiques et touchent autant les pays en développement que les pays développées, dans chaque région, chaque société, chaque culture.

a

A l’ombre d’une femme en pleurs

Elle suscite le verbe et le revêt
Sa robe claire
Danse
Au soleil une éternelle adolescence
Mais notre enfance a fui

Je l’ai surprise à la fontaine
Assise tristement sous les grands arbres
Pensive
Devant le miroir
En proie à l’ombre des nuages

Sombre est le puits
Où la mémoire se vide
D’aimer
Les bras ouverts
D’en recueillir le vide

Je cherche encore le visage
De la femme et de la fille
Le deuil
Et au-delà l’empreinte
Où elle renaît

Ô le visage humain
Les plis d’amour défait
Le vent
Dans chaque ride l’affreux sourire
Du bonheur simulé

J’habille son regard de mon amour
De tout l’amour que j’ai volé
La nuit
J’insiste du sourire
De l’ange abandonné

Mais je ne sais
Comment éteindre la pluie
Que faire
De la plage oubliée
Ni pourquoi vivre

Laurent


Written by Observatoire situationniste

8 mars 2009 à 06:52

5 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Merci Laurent… très beau.. je le mets sur le Post.. avec le lien dans un article à part…
    Je suis une de ses femmes en pleurs dont les pleurs semblent intarissables..

    Très jolie référence historique

    Merci

    vampirella

    8 mars 2009 at 15:06

  2. Bonjour Vampirella et merci du commentaire
    et du lien.
    Que de travail encore à faire, en nous et dans le monde…
    Fraternellement !

    laurent chaumette

    8 mars 2009 at 16:48

  3. Quand fêterons-nous enfin la journée des Droits Humains, sans sexisme ni sectarisme ?

    Excellent ce poème, bravo !

    Little stella

    8 mars 2009 at 19:43

  4. Oui , moi aussi je fais partie de ces femmes….Il est dur , ce poème .

    violette

    10 mars 2009 at 18:20

  5. Ce poème transcrit – sans aucune atténuation – un état d’âme, qui fut dans ma vie comme une étape, dans le renouvellement de ma perception de la femme, qui se poursuit toujours.
    Il n’est pas gai, mais le sort des femmes, tout particulièrement hélas, ne l’est toujours pas, loin s’en faut…
    C’était une façon de m’associer à vous toutes.
    Merci violette de ce petit commentaire discret.

    laurent chaumette

    10 mars 2009 at 20:52


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :