anarchie pour l'évangile !

De la non-coopération… à la mode guadeloupéenne.

leave a comment »

Elie Domota n’ira sans doute pas aux états-généraux de l’Outre-mer, dans lesquels il voit surtout un écran de fumée censé faire oublier l’essentiel :

Un peuple s’est levé pour sa dignité.

 


 

« La question, ce n’est pas la formation des prix, mais le monopole et l’abus de position qu’exercent un certain nombre de familles depuis des décennies » souligne Elie Domota, qui répond ici au journal Le Monde :

 

– En souhaitant que les patrons blancs s’en aillent, vous vous êtes exposé à l’accusation de racisme.

On n’a jamais dit cela! C’est une déformation volontaire des propos, entretenue par l’UMP. Un accord a été signé pour augmenter les salaires et le pouvoir d’achat. Curieusement, les plus riches ont refusé de l’appliquer. On leur a simplement dit : si vous aimez la Guadeloupe et les Guadeloupéens, signez l’accord Bino, sinon nous resterons en grève et nous inviterons la population à n’acheter ni un clou, ni un bonbon à la menthe chez vous. C’est quand même fort : nous subissons l’exclusion au travail, la discrimination à l’embauche, dans les boîtes de nuit, on nous traite comme des « ultra-périphériques » et quand nous demandons l’égalité sociale, on nous qualifie de racistes.

Pourtant, à aucun moment dans notre histoire nous n’avons cherché à dominer qui que ce soit. Rien n’a changé en termes de rapport de classes et de races. Quelle commune en métropole accepterait qu’une entreprise s’installe et que les locaux ne puissent pas y travailler? Nous serions bons pour la musique, pour le foot, et même pour le concours de Miss France, mais dès qu’il s’agit d’accéder à des postes d’encadrement, il y a un problème. On demande un peu de respect.



 

 

Je dis bravo au LKP dans son intransigeance, et pour les bonnes raisons qu’il en donne : « Ces Etats Généraux ont été décidés par Paris. Ils ont fixé les thèmes, le calendrier. Nous ne voulons pas suivre les injonctions de monsieur Sarkozy. Nous sommes dans notre propre logique. Nous allons organiser nos propres Etats Généraux, avec la population et pas seulement des experts ». 

La Guadeloupe est toujours levée,

et marche.

 

 

 

« Cela fait quarante jours que nous sommes en mouvement, le LKP ne s’arrête pas, nous avons du travail pour quarante ans encore »

 

 

Note. Nous avons publié plusieurs articles, appels, témoignages, que l’on peut retrouver en tapant « Guadeloupe » dans le moteur de recherche, parmi lesquels :

https://anarchieevangelique.wordpress.com/2009/02/02/yon’n-a-lot-se-ansan-‘m-nou-ke-rive/

et la très belle poésie :

https://anarchieevangelique.wordpress.com/2009/02/21/peau-aime-voila-mon-pays-qui-se-leve/

 

 

 

 

 

 


 


 


 

Written by Observatoire situationniste

6 avril 2009 à 06:10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :