anarchie pour l'évangile !

Accroche-toi ! (en chanson)

leave a comment »

« Everybody hurts »

When the day is long and the night, the night is yours alone,
When you’re sure you’ve had enough of this life, well hang on
Don’t let yourself go, ’cause everybody cries and everybody hurts sometimes

Sometimes everything is wrong. Now it’s time to sing along
When your day is night alone, (hold on, hold on)
If you feel like letting go, (hold on)
When you think you’ve had too much of this life, well hang on

‘Cause everybody hurts. Take comfort in your friends
Everybody hurts. Don’t throw your hand. Oh, no. Don’t throw your hand
If you feel like you’re alone, no, no, no, you are not alone

If you’re on your own in this life, the days and nights are long,
When you think you’ve had too much of this life to hang on

Well, everybody hurts sometimes,
Everybody cries. And everybody hurts sometimes
And everybody hurts sometimes. So, hold on, hold on
Hold on, hold on, hold on, hold on, hold on, hold on
Everybody hurts. You are not alone

REM : « Depuis la fin des années 1980, R.E.M. s’est impliqué dans la politique locale de sa ville d’origine, Athens en Georgie. Buck a expliqué au magazine Sounds en 1987 : « Michael a toujours dit : « penser localement et agir localement » ; nous avons fait beaucoup de choses dans notre ville pour essayer de la rendre meilleure ». Le groupe a régulièrement donné des fonds pour des actions de charité locales et pour aider à la rénovation et à la préservation des bâtiments historiques de la ville… »


Signification (traduction non littérale) :

Tout Le Monde Souffre

Quand tes jours sont longs

et ta nuit,
Toute à toi
Quand tu es sûr(e) d’en avoir assez

de cette vie,
Eh bien accroche-toi,
Ne baisse pas les bras,
Tout le monde pleure

et tout le monde souffre

Parfois.

Tout le monde est blessé
Prends du réconfort auprès de tes amis
Tout le monde est blessé
Ne baisses pas les bras,
oh non

Non, non, non tu n’es pas seul(e)

Tout le monde est blessé
parfois
Tout le monde pleure

donc attends, attends, attends, attends, attends, attends, attends…

(tout le monde est blessé, tu n’es pas tout(e) seule)

.

Written by Observatoire situationniste

16 juin 2009 à 18:17

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :