anarchie pour l'évangile !

Des effets de la burqa (برقع) mentale.

with 11 comments

Cette histoire de montée du voile intégral est l’hameçon des haines et des préjugés.

N’oublions pas que chacun de nous porte un voile, plus ou moins intégral, une burqa (برقع) mentale.

Non, nous ne devons pas laisser des femmes se faire voiler contre leur gré, ce qui est le cas sans doute de la majorité.

Mais nous devons aussi apprendre à vivre avec les autres, pourquoi pas aller vers elles, les consentantes, et voir ce que l’absence de visage révèle, pourquoi pas.

Je ne suis pas favorable ceci dit au port du voile ; la pudeur n’en demande pas tant, et la grâce sur Terre doit presque tout aux visages des femmes.

Mais, sous ce nouveau prétexte, ne normalisons pas encore un peu plus l’espace public, qui appartient à TOUTE expression, non à la version du moment de la « laïcité ».

.


Une horrible illustration passée sous silence en France :

Une femme égyptienne tuée dans un tribunal allemand à cause de son voile

L’histoire remonte à août 2008, lorsque Marwa a poursuivi en justice pour diffamation son assassin, Axel, un chômeur allemand de 28 ans après qu’il l’a traitée de « terroriste » parce qu’elle portait le hijab (voile islamique).

Mais mercredi dernier, Axel l’a poignardée à 18 reprises dans l’enceinte d’un tribunal allemand après que les juges ont annoncé qu’elle avait gagné le procès et qu’il devait payer 2800 euros d’amende pour les insultes qu’il lui avait adressées.

Marwa, une égyptienne de 32 ans, était l’épouse d’un universitaire égyptien, titulaire d’une bourse d’études en Allemagne. Son mari a également été blessé dans l’incident et se trouve maintenant hospitalisé dans un état critique, entre la vie et la mort.

Cette femme, Marwa El-Sherbini, âgée de 32 ans, était enceinte de son deuxième enfant lorsqu’elle a été poignardée.

Source : Global Voice


*


photo : http://al-jam3.skyrock.com/

*

Voir aussi à la suite :

Le voile et la lumière

x

x

x


Written by Observatoire situationniste

6 juillet 2009 à 17:18

11 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Voilà en effet un sujet brûlant, intéressant et difficile
    Je suis comme toi, je ne suis pas en général pour une règlementation des affaires personnelles et privées, même lorsque celles ci sortent sur la voix publique, comme c’est le cas pour les vêtements
    tant qu’ils ne portent pas atteinte à l’intégrité de l’autre

    Pour ce qui est du voile, c’est intéressant de le sortir de la culture islamique
    ainsi il y a encore peu d’années, en France on voyait régulièrement des personnes, catholiques pratiquantes, d’origines portugaises, porter le voile noir (en fait un foulard) sur la tête sans que personne ne trouve à y redire
    maintenant il est plus rare de voir les jeunes femmes d’origine portugaise le porter il me semble

    ensuite voyons aussi le fait de se dire « celles qui veulent volontairement et les autres » porter ou pas le voile / burqua ou autre
    très difficile de dire ce qui est volontaire ou pas, en effet la culture va créer une image imposée, que du coup on va prendre pour un choix
    aujourd’hui j’ai un polo et un pantalon, je ne sors pas en pyjama dans la rue !
    c’est un choix volontaire
    et pourtant , en Inde on sort en pyjama dans la rue (le nom vient de ce vêtement indien) et c’est un autre choix volontaire, mais deux cultures différentes

    donc il vaut en effet comme tu le dis mieux travailler sur la rencontre des cultures, le dialogue, et que la culture change , que les choix changent, aient envie de changer, pour aller vers qq chose de plus ouvert, spacieux, agréable, joyeux

    je n’étais pas au courant de ce drame en Allemagne, merci de cette info terrible !!!

    chaleureusement

    lungtazen

    8 juillet 2009 at 06:37

  2. Cher lungtazen,
    Merci beaucoup de ton commentaire ouvert et instructif.
    Je t’invite à lire également les commentaires et réactions à ce même billet, republié sur LePost ;
    des commentaires nuancés pour la plupart, et des réactions saines et sincères, qui enrichissent précieusement notre regard.

    Une récente réaction :

     » Bonjour à tous et merci de faire circuler cette info… je porte le voile (pas intégral)de mon plein gré depuis que je suis majeure et contre l’avis de mon père et de mes frères… pudeur? regards vicieux? non je ne crois pas que cela se résume à çà, les musulmanes se voilent pour faire leur prière quand bien même il n’y aurait pas d’hommes dans la pièce où elles se trouvent! C’est un rapport à Dieu, à la vie, à la mort… c’est comme çà que je me sens bien et en phase avec moi-même… les soeurs chrétiennes portent un voile pourtant elles ne sont bien souvent qu’entre femmes… je ne suis soumise à aucun homme et ce qu’exigent les hommes autour de moi aujourd’hui c’est que je l’enlève, pas que je le mette… Si je me soumets à l’homme, je l’enlève.. dois-je être une femme soumise? Non, certainement pas! »
    Signé : simply, que j’ai également republiée à part, avec une autre réaction encore d’une soeur musulmane, comme éclairages et témoignages, en espérant que cela suscite un peu d’ouverture :
    Voile consenti : deux témoignages.

    Laurent l'un

    8 juillet 2009 at 14:18

  3. Ce maniaque ne represente en rien la majorite en Europe

    Liliane

    9 juillet 2009 at 05:56

  4. Liliane

    9 juillet 2009 at 05:57

  5. Bonjour Liliane.

    Le danger est effectivement, outre d’attiser fermetures, ressentiments, incompréhensions et intolérances, une généralisation d’un cas ultra minoritaire et isolé, ce qui ne peut qu’éloigner et diviser un peu plus les peuples :

    En Égypte, la foule a scandé : «l’Allemagne est l’ennemie de Dieu»…

    Laurent l'un

    9 juillet 2009 at 13:53

  6. un beau texte qui remet les idées au clair.
    Comme beaucoup la burqua me heurte, le voile m’a longtemps questionné, mais la liberté de conscience ne se négocie, ni ne se relativise.
    La liberté d’evoluer et de chercher Dieu (ou tout autre chose que l’on regarde comme la vérité) que l’on demande pour soi même, on doit l’accepter chez les autres même quand ils font des choix que l’on a du mal à comprendre.
    AMicalement

    souldigg

    17 juillet 2009 at 21:33

  7. Face à la différence, comment réagissons-nous ? Fermeture et jugement, peur et agressivité.

    Il nous faut tout au contraire nous réapprivoiser les uns les autres, faire preuve de tact pour deux, soulever la burqa mentale.

    Laurent l'un

    19 juillet 2009 at 14:49

  8. L’islam impose, le christ propose.
    L’islam est soumission, le christ libération
    Certains d’entre-nous nécessitent d’être soumis, d’autres d’être libérés.
    Chacun son lot, inutile de penser que l’un est meilleur que l’autre.
    On peut rater sa libération comme on peut réussir sa soumission et au-delà de cette soumission recouvrer sa liberté.

    En matière de foi rien ne s’impose tout se découvre.
    On ne peut contraindre en ce domaine.
    On peut formater de jeunes esprits, les agencer selon son vouloir, les endoctriner, forger de futurs martyrs, mais jamais, jamais on ne fera passer une déformation humaine pour une vérité du ciel pas plus que l’on ne réussira à asservir l’homme.

    Cela peut durer longtemps, très longtemps.
    En définitive la liberté et la tolérance s’installeront parmi nous car ces qualités sont d’ordre christique donc éternelles.

    Je n’aime pas la burka en occident.
    Je la trouve déplacée, hors cadre.
    Ce vêtement traditionnel jure dans notre civilisation qui peu à peu construit une relation équilibrée entre la femme et l’homme.
    De l’amour courtois au droit de vote et de la parité, à l’égalité lentement la femme prend sa place dans les sociétés occidentales où elle connait, en dépit de toutes les imperfections, un bien meilleur statut que dans la plupart des autres civilisations du 21ème siècle.
    Il s’agirait de ne pas régresser.
    Je partage cependant cet avis qu’il ne faut pas peindre le diable sur la muraille.
    Qu’il faut éviter de transformer un petit fossé en précipice.

    Tolérance reste le maitre mot face à intolérance.
    Tolérance ne devient jamais intolérance.
    La tolérance et l’amour agissent non pas en luttant contre mais en se propageant naturellement grâce aux vecteurs que nous devons devenir.

    L’intolérance n’est pas éternelle, elle consomme beaucoup trop d’énergie.
    La tolérance, ne consomme pratiquement aucune d’énergie, elle ne lutte pas.
    Tout en n’étant pas dupe, elle patiente sachant qu’aucune force ne pourra jamais vaincre l’amour de la liberté et la liberté de l’amour.

    Le temps et la mort trieront dogmes et doctrines.
    Inutile de se battre, ce qui tient de la nature éternelle restera, ce qui tient de la nature éphémère disparaitra.

    La crispation et la lutte signalent la crainte, l’incertitude, le doute.
    Que craint celui qui vit dans la paix du créateur?
    Quel besoin peut-il éprouver de défendre ou d’imposer ce qu’il considère comme éternel?
    Si cela ressort véritablement du ciel et du divin, à quoi bon se battre?
    On ne défend que ses peurs et ses incertitudes face à l’entropie, face au temps qui balaie continument tout ce qui ressort du périssable.

    Pour ma part, je m’intéresse beaucoup à l’impérissable.
    J’y ai trouvé le tao, le bouddha et le christ, c’est déjà pas mal.
    Ce ne fut pas facile à digérer mais, n’ayant au long de mes errances multiples jamais vraiment lâché le fil conducteur de l’amour, je commence peu à peu à m’y retrouver.
    Ne jamais lâcher la main de l’ange qui nous guide lorsque nous traversons le pire.
    Soyons assurés qu’il ne nous lâchera pas et qu’il nous conduira à aimer notre prochain comme nous-mêmes.

    Laurent lautre

    laurent lautre

    23 juillet 2009 at 23:13

  9. Cher Laurent,
    autant j’aime l’idée du voile discret qui affirme la pudeur, autant je déplore le voile intégral, ici comme partout.
    Je précise juste que le Coran n’oblige pas au port du voile, et que l’islam est certes soumission à Dieu, mais fut un mouvement libérateur, et garde cette potentialité.

    Sinon, la main de l’ange, selon mon expérience, c’est très sûr.
    Bien fraternellement
    lun

    Laurent l'un

    26 juillet 2009 at 23:19

  10. Dans les pays musulmans il n’y a pas de tolérance sur la tenue vestimentaire
    des étrangères.Mesdames esayer de porter un pantalon et de sortir sans un voile sur la tête!

    buckaroo82

    31 juillet 2009 at 13:09

  11. Je ne vois pas pourquoi l’intolérance des pays musulmans devrait être prise en exemple.
    C’est justement l’inverse qu’il est bon pour tous d’expérimenter.

    Laurent l'un

    31 juillet 2009 at 13:31


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :