anarchie pour l'évangile !

Le saint de la lumière (une poésie)

leave a comment »

l

l

l

L’homme

Lui

Marche

Parfois même il se promène

Quand lui restent des pas

Pour le mener à des endroits

Quand il en reste

Dans le monde à l’envers


L’enfant est perdu

Dans l’homme assis qui sait

L’enfant aussi est nu

Dans les cœurs dévastés

Quand il reste des cœurs

Sous nos lois


Ô l’enfant

Voudrait pleurer

Mais il ne sait sur quoi

Il a des larmes innocentes


Nul refuge

Ni langes

Mais son ange

Tient au bout de ses doigts

Le saint de la lumière

.

.

N

N

Written by Observatoire situationniste

14 juillet 2009 à 11:10

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :