anarchie pour l'évangile !

(poésie) La robe de lumière

with one comment

Si je veux prier
Je ne le peux
Étant déjà prière
Écoute émerveillée
D’un silence de pierre

qq

q

q

q

q


q

q

La robe de lumière

c

c

Perles d’amour
Et chant de Dieu
La sonate a levé
De mille feux

Dans la rosée s’éclaire
Un autre aveu

La nuit n’a plus le temps
L’Aube déjà s’allume
Au loin
Où le cœur se repose

On vous dit incertains
Frères et sœurs
Sachez qu’il n’en est rien

Au soir d’hier
Le vent a couronné vos pleurs
Et le Ciel a vêtu
Pour vous
La robe de lumière

Que d’amour pour vous
Court
Comme l’ivresse
Et sourd
De la rivière
En blanche écume
Jusqu’à tes lèvres
Frère

Et ta parole
Est la parole

Que d’anciens rêves
Qui se meurent !
Mais ce n’est rien pour vous
Mes sœurs

Le Chant demeure
Et brille pour demain

Un nouveau vœu s’élève
Jusqu’au Jardin
Comme la rose
Aux senteurs vierges

q

q

q

qq

q

Written by Observatoire situationniste

10 août 2009 à 08:49

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. En lisant ce poème, j’ai pensé à Francis Jammes….
    merci

    pat

    10 août 2009 at 19:59


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :