anarchie pour l'évangile !

[Document vidéo] Espagne 1936, « VIVRE L’UTOPIE ! »

with 2 comments

En hommage à la Catalogne et à l’Andalousie libres.

a

Une trentaine de vieux militants anarchistes et libertaires ayant directement été acteurs et témoins de la révolution sociale libertaire et autogestionnaire espagnole de 1936 racontent l’autre société esquissée…


 » Tout doit être libre pour que ça marche. »

et aussi  cet extrait d’Hommage à la Catalogne, de George Orwell

Hommage à la Catalogne
George Orwell

 » Déjà à cette époque les queues aux portes des boulangeries s’allongeaient sur des centaines de mètres. Cependant, autant qu’on en pouvait juger, les gens étaient contents, emplis d’espoir. Le chômage était inexistant et le coût de la vie encore extrêmement bas; on ne voyait que très peu de personnes vraiment dans la misère et pas de mendiants, à part les bohémiens.

Et surtout il y avait la foi dans la révolution et dans l’avenir, l’impression d’avoir soudain débouché dans une ère d’égalité et de liberté. Des êtres humains cherchaient à se comporter en êtres humains et non plus en simples rouages de la machine capitaliste. Dans les boutiques des barbiers, des «Avis au public», rédigés par des anarchistes – les barbiers étaient pour la plupart anarchistes -, expliquaient gravement que les barbiers n’étaient plus des esclaves. Dans les rues, des affiches bariolées conjuraient les prostituées de ne plus se prostituer… »

a

a


2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. « il y avait la foi dans la révolution et dans l’avenir »…..

    en quoi avons nous foi aujourd’hui ?

    ce qui portait cette espérance (espagne 1936) s’est effondré

    Sur quoi rebatir le monde desormais ?
    Vers quel horizon se tourner ?

    voila les vrais questions de notre temps

    souldigg

    14 octobre 2009 at 10:58

  2. Si je me réfère aux sondages, la foi la plus répandue actuellement est la foi en l’or.

    (voir sur ce site ce qu’en disent les anges, ainsi que le petit signe offert à la planète à l’allumage de la « crise »)

    La Résurrection quant à Elle fait sourire les 3/4 des catholiques…

    Et pour le reste, j’ai l’impression que c’est :

    « sauve qui peut » (le dieu Panique)
    ou bien
    « après moi le déluge« , (le dieu Cynique)
    ou bien
    l’atonie (le dieu Moi, mais sans attribut)
    (synonymes : abattement, apathie, asthénie, indolence, léthargie, mollesse, passivité, somnolence)

    Voilà il me semble où nous en sommes collectivement rendus, à force de vivre toujours plus « réalistement » = sans foi vive ni amour vrai.

    Jusqu’ici, c’est clair, malgré quelques trouées historiques de la liberté partagée,
    la multitude qui M’écoutait est restée assise avec ses chefs et ses prêtres.

    Laurent l'un

    14 octobre 2009 at 16:38


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :