anarchie pour l'évangile !

« Une personnalité psychique nouvelle autant que la naissance d’un corps nouveau »

with 3 comments

aa

a

a

a

Le texte ci-dessous est une invitation à dépasser la vaine querelle entre réincarnationnistes et anti réincarnationnistes.

Ce n’est qu’une petite partie de nous-mêmes qui vit et agit dans les énergies de notre vie terrestre. De même que, derrière l’univers terrestre, il y a des mondes dont le nôtre n’est qu’un ultime résultat, il y a des mondes de notre propre existence qui projettent la forme extérieure de notre être.

Le subconscient, le supraconscient sont des océans d’où vient et où retourne ce fleuve. Par conséquent, parler de nous-mêmes comme d’une âme qui se réincarne est donner une apparence beaucoup trop simple au miracle de notre existence : c’est mettre dans une formule trop prompte et trop grossière la magie du Magicien suprême.

Ce n’est pas une entité psychique définie qui entre dans une boîte de chair ; c’est une métempsycose, une réintroduction de l’âme, la renaissance d’une personnalité psychique nouvelle autant que la naissance d’un corps nouveau. Et derrière est la Personne, l’entité qui ne change pas, le Maître qui manipule ce matériau complexe, l’Artisan de cette miraculeuse oeuvre d’art.

C‘est de ce point que nous devons partir pour considérer le problème des renaissances. Nous envisager comme telle ou telle personnalité entrant dans une nouvelle boîte de chair, c’est tituber dans l’ignorance, confirmer l’erreur du mental matériel et des sens.

Le corps est une commodité, la personnalité est une formation constante qui a pour instruments de son développement l’action et l’expérience; mais le Moi, par la volonté de qui, pour la jouissance de qui tout cela existe, est autre que le corps, autre que l’action et l’expérience, autre que la personnalité qu’elles élaborent. L’ignorer, c’est ignorer tout le secret de notre être. »

Sri Aurobindo – Renaissance et karma

Transmis par Michelle Nadeau

a

a

a

Written by Observatoire situationniste

9 avril 2010 à 13:57

Publié dans 5584

Tagged with , , ,

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Oui ! Une autre expression que je trouve parlante est celle-ci : partant du constat que ce n’est pas le « petit moi » qui s’incarne en chacun(e), mais que c’est au fond le Soi, le Cœur divin de l’être, cette « Flamme qui (re)vêt la peau », on peut conclure que Dieu est donc l’unique et seul Transmigrant…
    En ce sens, aucune créature ne se réincarne jamais, si ce n’est l’Être suprême, à travers les successions sans nombre de toutes Ses créations !

    Frank

    9 avril 2010 at 16:08

  2. Oui Frank, je cosigne (comme souvent !).

    « ce n’est pas le « petit moi » qui s’incarne en chacun(e), mais c’est au fond le Soi, le Cœur divin de l’être »

    et l’ange nous dit aussi :

    « G. Qu’est-ce que le coeur ?
    -Le sanctuaire des sanctuaires. Le lieu où IL habite.
    Le lieu de la Grâce, le Calice.
     »

    et aussi :

    « SEULS CEUX QUI PARTENT DE SON Coeur
    SONT CEUX QUI SAVENT DONNER. »

    et le grand secret enfin :

    « Jusque-là, la plaie faisait mal.
    Mais l’union est maintenant possible !
    IL NE FAUT PLUS DE PLAIE !
    Ecoutez bien ! Que la plaie guérisse !
    C’est le secret de la Délivrance.

    Il ne faut plus transpercer le Coeur,
    Si SON Coeur et le vôtre sont un
    . »

    .
    .
    .

    Laurent l'un

    9 avril 2010 at 18:40

  3. Merci Laurent pour ton introduction, je trouve moi aussi que ce texte dépasse la polémique entre réincarnationistes et anti-réincarnationistes. La réalité est tellement plus vaste que nos petites conceptions étriquées, quelles qu’elles soient. Alors vaut mieux être humbles devant ces grands mystères.
    Sri Aurobindo a été pour moi un instructeur et un mentor. Il a une vision tellement vaste en même temps qu’il garde les deux pieds sur terre… un grand homme, un grand esprit.

    Merci Frank pour ton commentaire intéressant. Je pense que nos âmes sont distinctes à l’intérieur du Soi, mais aussi plus vastes que nos petits « moi ». Une grande erreur est de penser que l’esprit est circonscrit par le corps, alors qu’au contraire il le dépasse infiniment.

    Michelle

    11 avril 2010 at 13:41


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :