anarchie pour l'évangile !

Les Chants du plus grand Amour (9)

leave a comment »

a

a

a

Sait-il ce qu’est d’aimer celui qui n’a jamais porté plus lourd que soi ?

C’est bête à dire :

Amour est lourd quand il n’est pas léger.

a

Amour est un hiver tout autant qu’un été

Des feuilles mortes comme des floraisons

Pleine Lumière et puits sans nom.

a

L’éternité présente dans le temps

Amour est Un et

Deux

a

Danse élevée et froid stellaire

L’Ivresse et le néant

Entre quoi je chemine

Aveugle et clairvoyant

a

a

Written by Observatoire situationniste

1 mai 2010 à 10:41

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :