anarchie pour l'évangile !

Nécessaire athéisme, difficile athéisme, impraticable athéisme…

with 3 comments

a

a

L’athéisme est une réaction saine à la trahison de Dieu par les églises, etc. mais reste une aporie philosophique : quelque chose ne sort pas de rien.
Or la création est Amour et Intelligence, et « il n’y a de Dieu que Dieu » (LA ILAHA ILLA ALLAH) : vivre cela nous aurait épargné bien des malheurs et des misères et des horreurs.
Parce que quand l’homme n’a plus rien – en lui – au-dessus de lui, qui l’attire et qu’il craint, il se place lui-même au-dessus de lui-même, déchaine ses avidités et y enchaine son prochain… et son âme.

a

a

aa

A comme athéisme ?
– la « mort de dieu » (croix debout) annonce l’élévation vers Dieu (trait penché).

a

a

The atheism is a healthy reaction to the betrayal of God by the churches. but remains a philosophical aporia: something not out of nothing.
But the creation is love and intelligence, and « there is no God but God » (La ilaha illa Allah): to live it would have saved us many troubles and miseries and horrors.
Because when man does nothing – him – over him, that attracts him and he fears he will place himself above himself, his unleashed greed and there chained his next … and his soul.

Ian Guy pour la traduction (merci)

Written by Observatoire situationniste

19 juin 2010 à 17:32

Publié dans Non classé

Tagged with , , ,

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Je ne vois pas en quoi l’atheisme est une aporie philosophique. Qui est la cause de Dieu ? Dieu s’est cree tout seul… On ne peut demontrer, meme si les religieux font des mathemathiques et de la geometrie l’existence de Dieu, par des arguments metaphysiques. Seul le coeur m’amene a l’existence de Dieu mais fort heureusement, les hommes sont dans l’impossibilité de demontrer, encore moins de prouver, que Dieu est.
    Nous nous empressons, a tort je le pense, de dire voici ce qu’est Dieu. Comment pouvons nous nous permettre d’esquisser une ombre de certitude. Quelle arrogance et quelle stupidité. Nous ne savons rien de Lui sauf qu’il nous depasse. Des le moment ou nous declarons avec emphase et autorité voici ce qu’est dieu, nous creeons la division dans le coeur des hommes et les conflits que l’histoire etudie. Le fait de ne rien savoir et de ne rien comprendre ne nous empeche pas, parfois, de le trouver mais ca sera toujours individuellement. Si nous etions plus modestes en face de lui, c’est a dire si nous lui crions que nous ne le connaissons pas, nous eviterions bien des drames. Nous allons sans doute avoir la possibilité d’eprouver et notre foi et notre humilité devant lui. Clamons notre ignorance, elle nous sauvera.

    fedydurke

    24 juin 2010 at 14:26

  2. « Il n’a jamais engendré, n’a pas été engendré non plus.
    Et nul n’est égal à Lui »
    Le Coran

    L’athéisme à part ça est bien une aporie philosophique :
    quelque chose ne sort pas de rien.

    Laurent

    24 juin 2010 at 14:42

  3. « L’athéisme est la purification de la religion de tous les schèmes collés sur elle au cours de l’histoire. L’athéisme est un retour à la religion dans sa pureté originelle. Il est une saisie de l’essence de toute révélation. L’athéisme est souvent le fait de l’homme qui se sent écrasé sous le poids du Dieu des théologiens. »
    Hassan Hanafî (jeune)

    Laurent

    27 août 2010 at 19:34


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :