anarchie pour l'évangile !

« Je suis l’oreille par laquelle il entend, l’oeil par lequel il voit »

with 6 comments

a
a
Ce que les chrétiens appellent Christ, ce n’est rien d’autre que la Vibration d’Amour d’Allah, que toute femme et tout homme peut atteindre de son vivant, comme l’a fait Jésus *.
Le Christ – aujourd’hui – c’est la Lumière qui prend partie pour la Terre, qui prend Racine dans nos vies, qui illumine l’esprit et qui va transfigurer le monde.
a
a
a

* Marc 9/2-3
« Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean,
et il les conduisit seuls à l’écart sur une haute montagne.
Il fut transfiguré devant eux ;
ses vêtements devinrent resplendissants,
et d’une telle blancheur
qu’il n’est pas de foulon sur la terre qui puisse blanchir ainsi. »

a
a
a
a
a
Mon serviteur ne cesse de se rapprocher par des oeuvres surérogatoires jusqu’à ce que je l’aime. Quand je l’aime, Je suis l’oreille par laquelle il entend, l’oeil par lequel il voit, la main par laquelle il frappe et le pied avec lequel il marche. Qu’il Me demande [quelque chose], et Je lui donnerai sûrement, et qu’il Me demande refuge, Je le lui accorderai sûrement.
Mouhamad
Hadith Qudsi (Sacré) 25, extrait.

a

a


Written by O.S

24 juin 2010 à 13:00

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , , ,

6 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Il me semble que l’Islam et le Christianisme portent un regard en quelque sorte opposé l’un à l’autre (mais complémentaires sans doute !) :

    – Pour le premier, toute création est un « voile », qui manifeste le divin tout en le dérobant aux regards de l’âme. Il s’agît dès lors, pour le croyant, d’aller « au-delà du miroir » pour entrevoir le Réel. Le monde de même connaîtra ce Retour vers Allah, origine et fin de toute chose.
    – Pour le second, la création est image de Dieu, et l’homme son image et ressemblance même. Le but est alors, non de « dévoiler » Dieu, mais de la manifester pleinement, jusqu’au sublime d’une transfiguration de l’homme, puis du monde…

    Ces différences ne doivent pas être ignorées, même si ce ne sont que des nuances de points de vue (selon que l’on considère le créé comme ce qui révèle ou comme ce qui voile le divin, mais les deux sont également vrais !)

    Et ceci explique peut-être pourquoi, en Islam, la transfiguration n’a pas la place qu’elle revêt ailleurs… Mais aussi pourquoi les chrétiens conçoivent plus facilement l’immanence (Dieu en l’homme) et les musulmans la transcendance (Dieu au-delà de tout !)

    Frank

    25 juin 2010 at 00:34

  2. A mon sens le dévoilement est révélation, le transcendant est immanent
    – et réciproquementt.

    Comme le fait ressortir le Hadith sacré mentionné, c’est par la part créatrice de son être (« se rapprocher par des oeuvres surérogatoires ») que le croyant de foi musulmane – qui s’est soumis à Dieu, au Plan de Paix de Dieu – devient en quelque sorte naturellement l’oreille et l’oeil de Dieu
    La soumission parfaite au Dieu absolument Transcendant est simultanément Libération de l’accès au divin en chacun.

    La hawla wala quowata illa billah
    (il n’y a de force et de puissance qu’en Dieu)

    Fraternellement

    Laurent

    25 juin 2010 at 15:29

  3. //

    « Mon Amour revient de droit à tous ceux qui s’aiment en moi »
    (Dieu selon Mouhamad)

    « Là où deux ou trois se trouvent réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux. »
    (Dieu selon Jésus)

    .

    Laurent

    25 juin 2010 at 17:15

  4. « Je vous aime, ô gens de Moïse, ô gens de Jésus, de part le Prophète Mohammed, dernier stade de la religion de Dieu. Je vous aime en frère. Je souffre seulement que vous n’ayez pas franchi le dernier échelon qui vous permettra de voir que tous les hommes sont frères, parce qu’ils sont tous les créatures de Dieu. Et je voudrais que vous soyez au moins des amis de l’Islam, ce qui vous aiderait à trouver l’être inspiré de notre époque qui réalise l’esprit christique. »

    Extrait de « Le Choeur des Prophètes »
    Enseignements soufis du Cheikh Adda BENTOUNES

    Laurent

    26 juin 2010 at 07:36

  5. Oui Laurent,

    et ainsi que tu le rappelles, si le croyant de foi musulmane « devient en quelque sorte l’oreille et l’oeil de Dieu »…
    Il me semble que, pour le croyant de foi chrétienne, Dieu devient en quelque sorte son oreille et son oeil…

    Ainsi, pour reprendre tes belles citations :

    « Mon Amour revient de droit à tous ceux qui s’aiment en moi »(Dieu selon Mouhamad) évoquerait davantage l’absorption de la créature en Dieu

    « Là où deux ou trois se trouvent réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux » (Dieu selon Jésus) serait la percée du divin au coeur même de la Création…

    Mais ces deux mouvements n’en forment au fond qu’un seul ! Comme le flux et le reflux des vagues

    Frank

    29 juin 2010 at 12:29

  6. Merci cher Frank pour la belle et vraie dialectique de ce commentaire.

    Laurent

    29 juin 2010 at 12:44


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :