anarchie pour l'évangile !

Marie, miroir du Créateur

with 12 comments

a

 » Pour en revenir au sens profond que nous a révélé l’analyse hiérogrammatique de ce Nom [Marie : MaRYaM en hébreu, constitué de la racine MaYM – qui signifie les eaux – et du Resh dont le hiérogramme hébraïque figure le serpent dressé prêt à s’élancer, de sorte que le groupe central RY traduit l’irradiation de l’énergie divine au cœur de la matière], on aura sans doute remarqué la relation étonnante qu’il éveille aussitôt entre la nature de la Vierge et son rôle dans le mystère de l’Incarnation.

En tant que « Mère universelle », elle est cette « Eau primordiale » sur laquelle planait l’Esprit de Dieu, et, à l’heure de l’Annonciation, l’Ange lui dit :

« L’Esprit Saint viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre »

(Luc 1,35).

Les paroles de l’Ange se calquent presque sur le texte de la Genèse, disant :

« L’Esprit de Dieu couvrait de son ombre les Eaux »

[le sens exact du verbe génésiaque merakhepheth, traduit inexactement par « planait », rejoint ainsi le terme grecepiskiasei, dans le sens de « couvrir d’ombre » avec la connotation d’ « incuber » et de « féconder »].

(…)

Les eaux symbolisent la totalité des virtualités, elles sont comme la matrice des possibilités d’existence. Principe de l’indifférencié et du virtuel, l’eau est le fondement de toute manifestation cosmique et le réceptacle des germes. Elle est donc par là-même le symbole tout à fait approprié de la Substance primordiale, du Principe féminin, de Prakriti [nom hindou de ce principe], de la Magna Mater sous toutes ses formes.

(…)

La qualité physique qui fonde ce symbolisme est la plasticité de l’eau : l’eau est absolument sans forme, comme la Materia prima, mais, comme elle, elle est apte à prendre toutes les formes ; elle est « vierge » et donc, en elle-même, parfaitement « pure » et « immaculée », Virgo immaculata, integra et casta.

Et à cette qualité physique correspond une qualité de comportement, la soumission, la parfaite soumission à l’action qui s’exerce sur elle, belle image de la soumission de la Vierge Marie à la Volonté divine, elle qui ne se veut que « servante » : Ecce ancilla Domini, fiat mihi secundum verbum tuum.

(…)

Cette pureté et cette humilité de « notre sœur l’eau », comme l’appelait Saint François, fait d’elle l’élément réfléchissant par excellence, le miroir naturel. Quel spectacle admirable que celui du ciel se mirant dans l’eau d’un lac tranquille ! Et les poètes, qui savent d’instinct passer du visible à l’invisible, ont senti qu’il y avait, dans cette vision, quelque chose de sacré ; ainsi Hugo dans ces vers de la Tristesse d’Olympio :

Il contempla longtemps les formes magnifiques

Que la nature prend dans les champs pacifiques ;

Il rêva jusqu’au soir ;

Tout le jour il erra le long de la ravine,

Admirant tour à tour le ciel, face divine,

Le lac, divin miroir !

Comment ne pas voir dans ces deux derniers vers l’image du Dieu créateur se reflétant dans la Nature primordiale ?

Et l’on comprend mieux ainsi l’invocation adressée à Marie : Speculum Justitiae,

« Miroir de la Justice »,

la Justice signifiant ici, selon sa signification scripturaire, la « Sainteté », la Sainteté de Dieu.

Eau « vierge », parfaitement « pure » et parfaitement « soumise », Marie est, telle un lac tranquille, un « divin miroir », le miroir du Créateur. »

a

Extraits de : La Vierge Noire et le Mystère marial, de Jean Hani (éditions Guy Trédaniel, pp. 95-96), transmis par Frank Neubert (Merci l’âmi).

a

a

a

a

Written by Observatoire situationniste

9 septembre 2010 à 09:31

Publié dans Non classé

Tagged with , , , , ,

12 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Merci à toi… Nous sommes tous des « Marie » !

    Frank

    9 septembre 2010 at 21:43

  2. « Que soy era Immaculada councepciou »

    quelqu'unparmid'autres

    10 septembre 2010 at 10:48

  3. Le Père est très proche de l’homme, mais sa mystérieuse Nature le fait paraître lointain, sinon absent. Le Père sait que beaucoup de pécheurs en prière se sentent seuls, ne perçoivent pas leur parenté avec le Créateur, ou bien ne la conçoivent qu’intellectuellement. Dans l’état actuel de la foi pauvre et grossière, Dieu, le Sage, comble le besoin d’amour, de consolation et d’affinités des pécheurs en leur permettant de prier un humain glorifié, servant de modèle : Marie .
    « 13.mais d’autres manières aussi, que tu prescriras et que Je scellerai
    tu feras converser Mes Assemblées avec Moi,
    et avec la femme élevée au-dessus de l’Orient,
    qui M’a enfanté, qui est toujours grosse de tristesse,
    car Je lui ai donné Mon Souffle comme monture pour parcourir la terre
    et ce qu’elle voit l’engrosse de pitié sous l’Esprit Qui l’embrasse sans cesse;
    elle a des oreilles innombrables tendues vers le monde,
    et vers Moi elle étend ses sept bras qui implorent;
    elle se lamente comme une femme en travail.
    Quand les pécheurs la libéreront-ils,
    quand guériront-ils Mes Plaies, en entrant en pénitence?
    14.L’ange s’est adressé à elle avec crainte, parce que lui M’obéit;
    elle, Je l’écoute, par ses lèvres J’entends les plaintes de l’homme,
    parce que, comme la servante malade retient sa vomissure quand son Roi lui parle,
    elle a ravalé son défi, entre ses nerfs elle a broyé son orgueil et contenu son rire;
    elle a trouvé la force qui soulève les montagnes,
    elle est entrée dans l’excellence du salut.
    15.Pour cela chacun l’enviera dans ses images,
    que J’expose, car Moi seul montre la Voie, et l’envie du salut est bonne
    .16.Les assemblées l’appelleront au milieu d’elles,
    lui demanderont les secrets de sa force
    et lui parleront comme à leur mère car les pénitents sont fils de Ma Mère.
    Cela aussi tu l’établiras dans Mes Assemblées. »
    évangile reçu à Arès .V.33/13-16

    bulledefleur

    19 septembre 2010 at 16:16

  4. ‘nuance, Frank,il n’existe qu’une marie. Par contre, tu aurais la possibilité d’écrire: j’appartiens à ma mère, mère du christ et de jean par sa volonté, donc ma mère. Unique reine sur cette terre ou elle règne. je vous salue marie, pleine de grâce, le seigneur est avec vous<<<<<<<<
    ne te compare donc pas à marie, mais abaisse toi devant elle, plus que devant ta propre mère biologique. car ta mère biologique ne peut comme toi, s'abbaisser devant la vierge marie. Qui es-tu? pour te croire pareille à marie? Frank?

    violette

    22 septembre 2010 at 19:25

  5. Historiquement, il n’existe, en effet, qu’une Marie.
    Mais Marie ou Jésus par l’excellence de leur vie sont des Images accessibles du Père. Par eux, nous accédons au Père. Quel humain mieux qu’eux pourrait nous convaincre de notre origine spirituelle divine ? Quel humain mieux qu’eux pourrait nous inciter à accomplir cette filiation divine ?
    Le Père ne nous appelle t-il pas ses enfants, ses Fils ?
    En ce sens nous sommes potentiellement des Jésus, des Marie. Si nous n’en sommes pas convaincus nous ne parviendrons jamais à réaliser cette filiation que le Père désire.
    Cela n’empêche pas d’être modeste et de savoir que nous n’avons pas atteint les objectifs spirituels de Jésus ou de Marie, mais cela n’empêche pas non plus d’avoir l’ambition des les approcher en considérant qu’ils étaient, au départ, des humains comme les autres, même si leur quasi perfection en a fait des « Christ ».

    Je crois, pour ma part, qu’il faut vraiment adopter une posture « d’Image et Ressemblance » de Dieu et cesser de se dévaloriser sans cesse. C’est faire offense à la Création de trop s’y complaire, même si encore une fois, les résultats de notre humanité ne nous permettent pas de pavoiser.

    Pat

    26 septembre 2010 at 11:30

  6. Merci Pat de tout coeur pour ce beau et limpide commentaire.
    Laurent

    Laurent

    26 septembre 2010 at 16:07

  7. Oui, cessons de se dévaloriser,
    De nous rabaisser ainsi car cela nous grandit pas.
    Si vous avez l’occasion d’aller au Mont Saint Michel, touchez la vierge noire (les mains à plat), la statue irradie.
    http://www.servimg.com/image_preview.php?i=39&u=12950209

    mauve

    28 septembre 2010 at 03:18

  8. Partout où il y a une femme, partout òu il ya une mère et une épouse, et je dirai même une amante et <>, et je dirai même, mêlé à ce bel amour,quelu’autre amour qui l’est moins comme une ressamblance qui se cache sous la plus honte caricature, il y a quelquechose qui n’est étranger à marie.

    violette

    12 octobre 2010 at 16:55

  9. une amante et un bel amour, je dirai.

    violette

    12 octobre 2010 at 16:59

  10. « ils étaient, au départ, des humains comme les autres »
    FAUX ! L’Histoire « H » ne peut être trafiquée car elle est incorruptible.
    Jésus a été conçu du Saint Esprit par la Vierge Marie, ce qui n’est pas notre cas ! Nul n’est venu sur terre indemne de la généalogie d’Adam sinon Jésus de Nazareth. S’évertuer à rabaisser Jésus et Marie à notre niveau est une ineptie !

    mat

    15 octobre 2010 at 16:22

  11. Mat, ce que vous avancez d’un ton péremptoire est seulement votre croyance, qui est déjà passablement différente de ce que dit le dogme chrétien, qui lui même dit beaucoup d’inepties.
    Marie ne possédait certes pas le Saint Esprit, sinon elle n’aurait par exemple nullement douté à l’annonce de sa conception prochaine (« Comment cela peut-il se faire puisque je ne connais point d’homme ?« ).
    Ce que Jésus et Marie ont d’exceptionnel vous masque visiblement ce qu’ils ont de commun universellement = cela même qui nous les rend exemplaires = ce qui fait d’eux des exemples pour chacun(e) de nous = ce qui rend leurs chemins accessibles à toutes et tous.
    L’histoire même flanquée d’une majuscule n’a rien d’incorruptible : Seul Dieu est incorruptible : et Dieu est en nous ce qui Veut s’accomplir.
    Paix sur vous dans votre accomplissement.

    Laurent

    15 octobre 2010 at 17:43

  12. L’ Histoire flanquée d’un grand H n’est pas celle de l’homme, mais de L’ HOMME.

    Marie possédait le Saint Esprit au moment où eut lieu la « Conception ».
     » Je suis la conception immaculée.  »
    Nous ne pouvons comprendre cela par notre seule intelligence.

    mat

    22 octobre 2010 at 10:28


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :